Le bâtiment, dans sa configuration d'origine, permet une exceptionnelle exploitation de l'espace. Très large mais peu profond, il permet la réalisation de logements traversants, et surtout la mise en valeur de l'exposition sud, côté mer.

Ainsi, ce sont 14 logements qui seront réalisés, du T2 au T4, pour certains en duplex.

Les logements du rez-de-chaussée bénéficieront de la jouissance privatives de jardins côté mer, et à l'étage, les appartements pourront profiter des vues privilégiées sur l'océan, grâce à des balcons ou des terrasses.

A l'arrière du bâtiment, côté nord, un jardin commun sera aménagé, et un espace de stationnement intégré dans la végétation.

Saint-Marc-sur-Mer est une station balnéaire située sur la commune de Saint-Nazaire.

Elle bénéficie d'un aura particulier depuis la diffusion du fameux film "Les vacances de monsieur Hulot" de Jacques Tati. Une statue représentant le personnage créé par le célèbre réalisateur trône d'ailleurs aux abords de la plage principale.

Lieu très apprécié des nazairiens, le littoral de Saint-Marc est constitué de plusieurs plages et de falaises plongeant dans la mer.

Le terrain

Distant de 500 m environ du coeur de Saint-Marc, on peut accéder au terrain par la route de Saint-Eugène, ou bien en flanant sur le chemin des douaniers qui serpente le long de la falaise. Entre la plage du Grand Traict et la plage de Saint Eugène, le terrain s'étale sur 3 500 m². 

Environnement

Entouré exclusivement de terrains arborés avec des maisons implantées en coeur de jardin, Ker Saint-Eugène ne souffre d'aucune nuisance et jouit d'un environnement très calme et aéré.

Caserne de douaniers, orphelinat et occupation allemande

Construit en 1887, le bâtiment ne comprend à l'époque que le corps central en pierre.

La maison des douaniers ne gardera pas longtemps cet usage, puisqu'elle sera achetée dès 1908 par le Père Eugène Marais, supérieur de la Congrégation des soeurs de Sainte-Anne de la Providence. Devenue maison de repos pour les religieuses, elle portera depuis cette époque le nom de Ker Saint-Eugène.

En 1916, 24 garçons de l'orphelinat de Cambrai s'installent avec les soeurs. D'autres orphelins viendront pendant les années suivantes, jusqu'en 1942 où les lieux, occupés par les allemands, ont été vidés de leurs habitants.

A la Libération, les enfants reviennt à Saint-Marc et sont scolarisés à partir de 1957 dans la maison voisine "Ker Guy-Anne" devenue école pour l'occasion.

En 1970, les enfants quittent la maison, et les soeurs à leur tour l'année suivante pour s'installer à Ker Guy-Anne.

Colonies de vacances

En 1974, le foyer départemental de l'enfance de Saint-Sébastien-sur-Loire occupe la maison, avant qu'elle soit vendue un an plus tard à l'association Horizon qui y organisera de nombreux séjours de colonies de vacances et de classe de mer pour des enfants venant de la région parisienne.

En 2010, contrainte par l'évolution des normes qui imposaient une vaste rénovation des lieux, l'association doit femer définitivement la maison, qui restera plus de 3 ans.

A l'été 2013, le site est présenté aux associés du cabinet nantais GAALON GUERLESQUIN qui sont immédiatement séduits par la situation exceptionnelle des lieux et la nécessité de mise en valeur de ce patrimoine historique du littoral nazairien.

Demande d'informations

Remplissez le formulaire ci-dessous. Vous serez recontacté dans les plus brefs délais.

* champs obligatoires

Mes informations

Mon message