1. Accueil
  2. Actualités
  3. L’implantation de l’Arbre aux Hérons renforce l’attractivité de la ville de Nantes

L’implantation de l’Arbre aux Hérons renforce l’attractivité de la ville de Nantes

Lundi 2 Décembre 2019

L’Arbre aux Hérons, dont la fin de la construction est prévue pour 2022, sera situé en bord de Loire et fera face au Hangar à Banane et au Grand Éléphant des Machines de l’Île. Ce monumental arbre en acier végétalisé sera une attraction touristique de premier ordre qui va renforcer l’attractivité de la ville et participer au développement de l’immobilier à Nantes, du Bas –Chantenay jusqu’à l’Île de Nantes.

Qu’est-ce que l’Arbre aux Hérons ?

L’Arbre aux Hérons est un projet monumental et ambitieux des Machines de l’île. Ce sera, à terme, un arbre d’acier de 32 mètres de haut et de 50 mètres de diamètre. Il sera composé de 2 000 tonnes d’acier et sera surmonté de deux hérons géants pouvant faire voler chacun jusqu’à 16 personnes grâce à des bras mécaniques. Sur ses 22 branches, il pourra accueillir environ 450 personnes qui pourront passer d’une branche à l’autre et ainsi découvrir une faune d’insectes mécanisés. L’Arbre aux Hérons sera vraisemblablement une attraction touristique dont la renommée dépassera les frontières hexagonales.

Le financement de l’Arbre aux Hérons

La construction de l’Arbre aux Hérons doit s’achever en 2022. Le financement est assuré par la Métropole nantaise et plusieurs entrepreneurs qui se sont engagés dès le début du projet. En effet, une quinzaine d’entreprises ont déjà parrainé des branches de l’arbre. De plus en 2018, un financement participatif a permis de récolter plus de 300 000 Euros grâce à des mécènes et donateurs.

La transformation de la Carrière Miséry du Bas-Chantenay

L’Arbre aux Hérons est en cours de construction sur le site de la Carrière Miséry du Bas-Chantenay. Ce secteur a commencé sa transformation profonde, en accueillant depuis le 28 septembre le Jardin extraordinaire de Nantes, inspiré de l’univers de Jules Verne. Ce jardin est doté d’une cascade de 25 mètres, d’un mur d’escalade, d’un grand escalier et de 7 belvédères qui surplombentle site. Le Jardin actuel correspond à la 1ère phase de travaux et l’aménagement sera poursuivi jusqu’à l’achèvement de l’Arbre aux Hérons. L’aménagement du Bas-Chantenay s’appuiera également sur la construction d’un quartier mixte (bureaux, logements et commerces) et sur le développement de l’activité industrielle.

En savoir plus :