1. Accueil
  2. Actualités
  3. Le réaménagement de la gare de Nantes s’inscrit dans un projet urbain cohérent

Le réaménagement de la gare de Nantes s’inscrit dans un projet urbain cohérent

Mercredi 17 Mars 2021

La gare de Nantes accueille environ 12 millions de voyageurs chaque année. En 2030, elle devra être en mesure d’accueillir 25 millions d’usagers. Son réaménagement est devenu indispensable. Notre agence immobilière à Nantes en centre-ville fait le point !

Le développement des capacités d’accueil de la gare et des services aux usagers

La gare de Nantes et le quartier qui l’entoure seront transformés en profondeur d'ici à 2023.

Le projet de création d'une "gare mezzanine" surplombant les voies ferrées et de l’aménagement des accès, des espaces publics et des bâtiments accueillant les voyageurs au nord et au sud a un coût estimé à environ 132 millions d'euros. La SNCF, Nantes Métropole, le département de Loire-Atlantique, la région Pays de la Loire, l’État et des fonds européens participent au financement de cet aménagement qui s’inscrit dans un projet urbain cohérent.

Conçue comme un pont entre les entrées nord et sud, la passerelle mezzanine surplombe les voies ferrées à une hauteur de 10 mètres. D’une longueur de 160 m pour une largeur de 25 m, elle relie le quartier d'activités tertiaires EuroNantes au sud au Jardin des plantes au nord.

L'architecte Rudy Ricciotti, associé au cabinet nantais Forma 6 et l'entreprise Demathieu et Bard, spécialisée dans les ouvrages d'art et le bâtiment, ont été chargés de la conception de l’ouvrage.

La nature est reine au nord !

Livrés fin 2019, les espaces publics côté nord ont été totalement réaménagés pour devenir des espaces piétons privilégiant les modes de déplacement actifs et conçus pour être un point d’entrée majeur de la nature en pleine ville. Il s’agit d’un espace de 3,6 hectares situé entre la gare, le Jardin des plantes, le Château des ducs de Bretagne, l’allée du Commandant-Charcot et l’entrée du souterrain du canal Saint-Félix.

L'esplanade a été conçue comme une clairière ouvrant sur le plan d’eau et se densifiant en direction du Jardin des plantes afin d’offrir visuellement une profondeur végétale ponctuée de camélias et d’îlots de verdure composés d’une grande variété d’espèces végétales.

La rue Écorchard et l’allée du Commandant-Charcot sont aujourd’hui devenues piétonnes et la ligne 1 de tramway a été entièrement rénovée pendant l’été 2018 entre les stations Manufacture et Duchesse Anne – Château. De même, Cours Kennedy et boulevard de Stalingrad, de nouvelles pistes cyclables ont été créées et en septembre 2021 une Cyclo Station avec un toit végétalisé offrira une station Bicloo de 40 bornes et environ 700 places de stationnement vélo.

Au sud, le parvis assure la connexion avec le centre-ville

La façade de la gare qui accueille la passerelle-mezzanine est située face au futur parvis et à la future station de transports en commun qui assureront la connexion avec le quartier Malakoff / Pré-Gauchet et avec le centre-ville.

Les travaux de la future station d’échanges multimodaux débuteront en 2022 et seront terminés à l’horizon 2025 et les aménagements du parvis démarreront quant à eux à l'été 2021.

Johanna Rolland, la maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole, a voulu ce projet comme une reconquête de la nature sur la ville. Les habitants de la métropole ont été étroitement associés à ce projet dès 2016 au travers d’ateliers citoyens regroupant des riverains, des commerçants et des représentants du Conseil des usagers de l'espace public.